Vanguard News Network
VNN Media
VNN Digital Library
VNN Reader Mail
VNN Broadcasts

Old March 5th, 2012 #1
Freya von Asgard
卍 Überfrau 卐
 
Freya von Asgard's Avatar
 
Join Date: Apr 2011
Location: Angers
Posts: 890
Blog Entries: 34
Freya von Asgard
Exclamation Que faire en cas de garde à vue?

La garde à vue superflue, une spécialité française, a beaucoup augmenté en France ces dernières années (avec un pic de près d'un million de personnes gardées à vue en 2009) la polémique ayant été lancé par les avocats déplorant d'avoir à « tenir lieu d'assistante sociale » : ils ne peuvent en effet assister leur client que pendant les trente premières minutes de la procédure, mais sans avoir accès au dossier, et une fois ce temps écoulé, ne les revoient pas avant vingt heures.

Ils ont dénoncé l'inflation de gardes à vue injustifiées et réclamé un alignement de la France sur le régime des pays voisins, mais en attendant, voici un petit manuel dont le but est de donner corps, par une généralisation du silence, à l’extension la plus universelle possible du sabotage du travail policier.

A télécharger ici
__________________
Nemo me impune lacessit: sanctificetur nomen meum, adveniat regnum meum, et fiat voluntas mea in terra

卍 Freya Magna, Augusta Europaea 卐
 
Old July 11th, 2012 #2
Julie Couronne
Banned
 
Join Date: May 2012
Location: New-Delhi , Göteborg
Posts: 204
Blog Entries: 21
Default Une autre affaire française

http://litinerantcitoyen.wordpress.c.../#comment-5612 : ce serait le troisième cas en peu de temps. Or, selon toute apparence, l’auteur du blog, convoqué au commissariat, aurait spontanément reconnu être l’auteur d’articles contrevenant à la loi française.


Dès lors, plusieurs questions se posent, et dans la mesure où elles nous concernent toutes et tous, des réponses claires et vraies doivent être données. L’heure n’est plus aux fumeuses suppositions ni aux vaines lamentations comme celles qu'on lit dans les commentaires de l'article en lien ci-dessus.


Premier point : comment la justice française l'a t-elle identifié dans la mesure où wordpress un site AMERICAIN, donc régi par la loi AMERICAINE qui garantit la libre expression (Premier Amendement de la Constitution) tant qu’il n’y a pas d’appel au meurtre (et dans ce cas ça devient du ressorte du FBI) ?


Une requête de la police française à wordpress ? Ca nous amène au second point :


Deuxième point : depuis quand un site américain, donc régi par la loi AMERICAINE, etc, etc.. . répondrait-il aux requêtes de la police française? Il aurait fallu qu'elle adresse une requête à la police américaine, qui saisisse la justice américaine etc etc... c'est difficilement crédible : le blog http://guionnet.wordpress.com, mille fois plus antisémite, est toujours là. Si son auteur est inquiété, c'est que, bravache, il y donne à l'envi ses noms et adresses!

De surcroît, si wordpress avait été saisi d'une requête judiciaire et y avait répondu, aussitôt après ils auraient supprimé le blog pour ne pas être impliqués eux aussi. Le http://nazbolniaq.blogspot.jp de Yoo-Mee a bien sauté le mois dernier, et son profil avec, sans qu'aucune plainte n'ait été déposée : ça prouve les hébergeurs de blogs ne prennent pas de risques!

Donc wordpress n'a, à mon avis, pas fourni de preuves informatiques à la justice (surtout celle d'un autre pays!). "Le citoyen engagé" écrit lui-même : "Je suis transparent. J’ai un compte facebook bien rempli et je poste sur twitter." : les flics y ont trouvé son identité, l'ont convoqué et il a tout déballé... sans que rien ne l'y oblige légalement!

Donc ce qu’il faudrait avant tout savoir, c’est si « Le citoyen engagé » a vu, des mains des policiers qui l’ont interrogé, la preuve tangible et irréfutable que c’était bien lui qui avait posté les articles incriminés. Parce que dans le cas contraire il pouvait répondre que ce n’était pas lui : ils auraient pu tempêter tant que bon leur semble, sans preuve ou aveux aucune plainte ne peut suivre son cours . Il aurait été de la plus haute importance que « Le citoyen engagé » nous dise dans quelles conditions il a reconnu être l’auteur des textes « délictueux », mais pour l'instant il s'y refuse.

Ce qui nous amène à la fameuse IP. « Le citoyen engagé » postait-il sous la sienne, ou via proxy ? Certes les proxys ne sont pas la parade absolue, mais il faut savoir qu’une demande d’identification coûte entre 60 et 70€ à l’organisme qui la fait. Si l’IP obtenue est celle d’un « proxy », il faut encore faire de longues – et donc coûteuses ! – recherches. Et il faut que les IP obtenues soient recevables en justice, donc obtenues légalement et pas par des bidouilleurs inféodés à la police! Ajoutez à cela que, pour « bétonner » le dossier, il vaut mieux qu’ils aient plusieurs posts de la même personne, et là on arrive vite à plusieurs centaines d’euros… or vu les nombre de blogs dénonçant le sionisme etc… il est douteux qu’ils fassent ça pour tous. Ils ne condamneront que les plus faciles : ceux qui postent sous leur véritable IP, ceux qui reconnaissent les faits, se laissant impressionner etc…


Conclusion : ne facilitez pas la tâche de l’ennemi !


1 : postez toujours sous proxy


2 : devant les flics, niez pour les obliger à produire leurs preuves. S’ils n’en ont pas, ils bluffent, alors ne vois laissez pas impressionner par leurs menaces. Passez la nuit en garde-à-vue s’il le faut, ça sera toujours mieux qu’une amende six mois plus tard


3 : n’avouez jamais et ne signez rien ! Tout ça n’est que vaine gloriole, vous êtes plus utiles en continuant le combat anonymement qu’en vous offrant comme victime expiatoire face à une population amorphe qui pensera que de tputes façon c’est bien fait pour vous !
 
Old July 12th, 2012 #3
Leyla de Aragón
Banned
 
Join Date: May 2012
Location: Barcelona
Posts: 197
Blog Entries: 19
Default

Si des preuves avaient été données par wordpress à la justice ou police françaises, ils auraient débarqué chez lui munis d'une commission rogatoire et saisi l'ordinateur.

S'ils ne l'ont que convoqué c'est qu'ils n'avaient rien de suffisamment concret pour le faire condamner par un tribunal et ont donc tenté un bluff. Et ça a marché, alors que s'il n'avait rien dit ils auraient été obligé de le relâcher au bout d'un moment : voilà comment je vois les choses, et j'ai l'intime conviction de ne pas être loin de la vérité...
 
Old July 12th, 2012 #4
Julie Couronne
Banned
 
Join Date: May 2012
Location: New-Delhi , Göteborg
Posts: 204
Blog Entries: 21
Default Dénonciation suggérée = chant des sirènes!

Une autre chose, certes désagréable à admettre et même à envisager, mais qui n'en est pas moins vraie : la tentation, proposée par les interrogateurs de la police, de dénoncer des camarades pour obtenir l'indulgence du procureur.

Très mauvais calcul!

Car dès lors que le prévenu admet être plusieurs à oeuvrer, ses amis est lui peuvent être considérés comme "bande organisée" comme définie à l'article 132-71 du code pénal, ce qui contribue à aggraver l'infraction à laquelle elle se rattache à cause de sa préparation, et peut même - selon ce qu'ont fait ceux que vous pouvez avoir la tentation de dénoncer - se transformer en association de malfaiteurs, délit prévu à l'article 450-1 du code pénal!


La délation ne vous sauvera donc pas mais fera empirer votre peine!
 
Old January 8th, 2013 #5
Freya von Asgard
卍 Überfrau 卐
 
Freya von Asgard's Avatar
 
Join Date: Apr 2011
Location: Angers
Posts: 890
Blog Entries: 34
Freya von Asgard
Default

__________________
Nemo me impune lacessit: sanctificetur nomen meum, adveniat regnum meum, et fiat voluntas mea in terra

卍 Freya Magna, Augusta Europaea 卐
 
Old January 15th, 2013 #6
Leyla de Aragón
Banned
 
Join Date: May 2012
Location: Barcelona
Posts: 197
Blog Entries: 19
Default

Twitter a refusé de se soumettre aux diktats du juif français : http://rivarol.over-blog.com/article...114242023.html . Fort bien! mais ça ne va pas durer, se doute t-on en lisant l'article. On y apprend toutefois des choses intéressantes, par exemple que Twitter s’est tout de même dit prêt à coopérer, en proposant de délivrer une commission rogatoire pour obtenir la communication des données, ou engager une procédure «d’exequatur» aux États-Unis ,ce qui permet au jugement français d'être ratifié par la justice U.S. Ca doit être pour ça que le tout aussi américain facebook a eu balancé des usagers français à la police de ce pays. Donc même si vous utilisez wordpress ou un autre hébergeur américain , soyez quand-même prudents!
 
Old February 18th, 2013 #7
Freya von Asgard
卍 Überfrau 卐
 
Freya von Asgard's Avatar
 
Join Date: Apr 2011
Location: Angers
Posts: 890
Blog Entries: 34
Freya von Asgard
Default Que faire en cas de convocation au commissariat?

Vous trouvez, un matin, une convocation au commissariat dans votre boîte aux lettres. Inutile de téléphoner, ils ne vous donneront aucun renseignement. Vous pouvez choisir de ne pas y aller, car rien ne prouve que vous l'avez reçue (quoique depuis quelques temps la police se déplace de plus en plus à domicile pour les délivrer) mais imaginons que la curiosité vous y pousse.

Déjà, si vous êtes convoqué, c'est que ce n'est pas très grave : si ça l'était, ils auraient débarqué chez vous pour vous embarquer! Deux autres points révélateurs : si vous êtes convoqué dans un commissariat de quartier, c'est moins grave qu'au commissariat central; si vous êtes reçu par un policier en uniforme, c'est moins préoccupant que par un officier en civil.

Habillez-vous et coiffez-vous le plus innocement possible pour vous rendre sur place. Au début ça se déroule toujours de la même façon : le policier qui vous reçoit commence par dire "Je ne sais plus pour quelle raison je vous ai fait venir" (sous-entendu : ce n'est pas bien grave) puis vous pose quelques questions anodines pour vous mettre à l'aise, vous détendre. Là, première précaution à prendre : même aux questions les plus simples et les plus évidentes, laissez passer quelques secondes avant de répondre; ainsi, lorsque vous serez face à une question embarrassante, le laps de temps que vous mettre à répondre ne leur paraîtra pas suspect.

Voila que, maintenant, votre interrogateur en vient au vif du sujet : vous avez tenu des propos répréhensibles sur Internet. Là se pose à vous une question cruciale, à laquelle il n'est pas toujours aisé de répondre : comment le sait-il, et en a t-il la preuve?

Si la seule "preuve" qu'il peut avancer sont des captures d'écran, sommez-le de produire la preuve qu'elles ont été faites au commissariat, par un officier de police judiciaire, et non pas apportées par un citoyen lambda - si tel est le cas, criez au faux. Le reste du sujet est traité ci-dessus.


En toutes circonstances demeurez calme et courtois : les fonctionnaires de police font juste leur travail, ne leur donnez pas des prétextes pour en faire une affaire personnelle : en effet, si vraiment votre interrogateur est sûr de son coup, parce que vous avez été dénoncé par exemple, il peut vous menacer en affirmant que le procureur va ordonner une perquisition. Rien n’est plus faux, seul un juge peut délivrer la commission rogatoire permettant une perquisition. En revanche le police peut perquisitionner chez vous si vous l’y autorisez, et vous fait alors signer un registre ad hoc. Ca peut vous être proposé comme alternative à la garde à vue – et celle-ci peut être plus ou moins pénible selon les policiers qui vous ont en charge : vous pouvez la passer dans une cellule individuelle, ou une cellule commune avec des clochards ivres qui vous vomissent dessus, et la cuvette des chiottes sans rideaux au milieu de la pièce!

Une autre arme employée par les policiers interrogateurs est la présence récurrente de plages de silence, pendant lesquelles ils font mine de taper votre déposition, ou de vérifier quelque chose. Ils savent que les esprits occidentaux n’y sont plus guère accoutumés, et vont chercher à le remplir par n’importe quoi, y compris des babillements révélateurs. C’est là que, si vous n’y prenez pas garde, vous risquez de laisser échapper ce qu’ils ne vous ont pas demandé, et qui va vous enfoncer ! Veillez donc à vous retenir – ou mieux, mais uniquement si vous vous en sentez les capacités, de feindre l’affolement et de lâcher des pseudo-informations qu’ils vont croire révélatrices, mais vont toutes les mener dans des impasses. Mais soyez sûr de votre coup ! Car plus vous en direz, plus il vous sera difficile de vous y retrouver par la suite !


Les membres de Stormfront Italie, il y a peu, et de Stormfront Allemagne, voici quelques années, postaient sous proxys et sont tombés quand-même. Comment cela est-il arrivé ? D’une façon ne devant rien à la technologie. Certains d’entre eux se sont montrés trop confiants et ont confié des secrets à de parfaits inconnus rencontrés sur le même forum, ou ont voulu les rencontrer. Sitôt que lesdits inconnus – indics ou ju!fs - ont eu leurs noms et adresses, ils les ont communiqués à un magistrat qui a demandé aux fournisseurs d’accès internet des internautes stormfrontiens de lui communiquer leurs journaux de connexion. Et là, proxy ou pas, c’est cuit – et eux n’ont pas été convoqués, mais bel et bien cueillis au saut du lit ! Il est en effet consternant de voir à quel point certains des nôtres sont imprudents : combien, sans que nous ne leur ayons rien demandé, nous ont envoyé dès la seconde prise de contact des photos très personnelles, parfois même avec leur famille ? Et ça vaut pour les désirs de contact réel : quelle absurdité, alors qu’Internet pour la première fois dans l’histoire de la résistance permet de se dispenser de ce facteur de risque que sont les rencontres personnelles!


Conclusion : si vous n’êtes que convoqué et que vous êtes sûrs que c’est pour des choses sur Internet, c’est qu’ils n’ont pas de preuve formelle contre vous. Vous avez donc amplement le temps de nettoyer votre ordi, et de mettre tous vos document sensibles sur un ou plusieurs disques durs externes que vous cacherez dans les communs de votre immeuble, ou quelqu’autre cachette de votre choix. Bien entendu le mieux aura été de supprimer le blog ou les messages délictueux dès réception de la convocation, et s'il s'avère que la police n'a pas votre IP, niez : il n’y a que 1% de chances qu'elle fasse une demande d’IP après coup, et 99% qu’elle classe l’affaire sans suites tellement elle est débordée d’affaires qu’elle juge bien plus graves !


Les proxys : vous en avez de deux sortes : les « prêts-à-l’emploi » , tels http://kuvia.eu , http://kproxy.com/ etc (une brève recherche sur le Net vous en montrera des dizaines d’autres) et ceux sous forme de logiciel à installer sur votre ordi ( comme https://www.torproject.org/ ) qui doit être, lui, lancé avant de vous connecter. Ceci fait, vérifiez avec http://mon-ip.com que votre IP est bien modifiée. La connexion en est fortement ralentie, mais permet un anonymat plus que relatif : on peut toujours remonter à vous mais c’est long et onéreux, surtout si, par exemple, après avoir lancé TOR vous postez en plus via un des proxys « prêt-à-l’emploi » précité. A moins de programmer un attentat vous pourrez donc poster avec une assez grande sérénité !




Récapitulatif général ici : http://vnnforum.com/blog.php?b=760
__________________
Nemo me impune lacessit: sanctificetur nomen meum, adveniat regnum meum, et fiat voluntas mea in terra

卍 Freya Magna, Augusta Europaea 卐

Last edited by Freya von Asgard; February 19th, 2013 at 10:40 AM.
 
Old March 24th, 2013 #8
Freya von Asgard
卍 Überfrau 卐
 
Freya von Asgard's Avatar
 
Join Date: Apr 2011
Location: Angers
Posts: 890
Blog Entries: 34
Freya von Asgard
Default

Quote:
Originally Posted by Leyla de Aragón View Post
Twitter (...) prêt à coopérer, en proposant de délivrer une commission rogatoire pour obtenir la communication des données, ou engager une procédure «d’exequatur» aux États-Unis ,ce qui permet au jugement français d'être ratifié par la justice U.S.
Et ça se précise : http://www.usinenouvelle.com/article...ncaise.N189095 . I

Mais il faut aussi bien garder à l'esprit que si Twitter n'est pas obligé de donner les IP de ses usagers à la justice d'un pays étranger, rien ne l'en empêche non plus. Concrètement : si la police d'un pays adresse une demande à Twitter pour connaître l'IP d'un internaute "raciste", et si l'employé de Twitter recevant ladite demande s'appelle N'diaye ou Levy, il y a toutes les chances pour qu'il accède aussitôt à la requête policière étrangère...
__________________
Nemo me impune lacessit: sanctificetur nomen meum, adveniat regnum meum, et fiat voluntas mea in terra

卍 Freya Magna, Augusta Europaea 卐
 
Old June 21st, 2014 #9
Edouard Lafeuille
Banned
 
Join Date: Nov 2013
Posts: 107
Default

La Dianique Leyla De Aragón en vedette sur http://lespatriotesbruns.com/patriotesbruns/?p=164 !!!
 
Reply

Share


Thread
Display Modes


All times are GMT -5. The time now is 09:09 PM.
Page generated in 0.14251 seconds.