Vanguard News Network
VNN Media
VNN Digital Library
VNN Reader Mail
VNN Broadcasts

Old November 14th, 2018 #21
alex revision
Senior Member
 
alex revision's Avatar
 
Join Date: Mar 2008
Posts: 16,349
alex revision
Default

Johann Rattenhuber

l'Ange gardien du Führer

Paul-Louis Beaujour

De 1933 à 1945, Johann Rattenhuber fut le chef incontesté du Reichssicherheitsdienst (RSD), le « Service de Sécurité du Reich » créé par Heinrich Himmler en 1933. En tant que tel, il fut responsable de la sécurité de toutes les personnalités du régime, et en premier lieu, bien évidemment, de celle du Führer.

Le capitaine de police et général SS Rattenhuber coiffait même de son autorité le très médiatique SS-Begleitkommando (la « garde très rapprochée » d’Adolf Hitler) fondé par « Sepp » Dietrich.

Rattenhuber, qui, dans les tréfonds du bunker, sera présent au côté d’Hitler jusqu’à la fin, paiera sa fidélité indéfectible à son chef par dix ans de camps soviétiques dont il sortira en 1955 totalement anéanti.

Curieusement, jusqu’à ce jour, aucune biographie de ce personnage discret, affable, et surtout d’une grande fiabilité, n’avait été entreprise.

Pourtant, le RSD fut plutôt efficace puisque sur la trentaine (!) de tentatives d’attentats recensées sur la personne du Führer, une seule, celle du 20 juillet 1944, l’a véritablement blessé physiquement. D’autres Secret Service plus récents n’ont pas eu d’aussi bonnes statistiques…

Paul-Louis Beaujour, qui se passionne pour les « seconds couteaux » et les « oubliés » de l’Histoire (Jean Boissel, Nathan Bedford Forrest), nous livre la première biographie en langue française de « l’Ange gardien » du Führer.

 
Old December 13th, 2018 #22
alex revision
Senior Member
 
alex revision's Avatar
 
Join Date: Mar 2008
Posts: 16,349
alex revision
Default

Georges Valois

Le Fascisme

Ce livre, publié pour la première fois en 1927, fut écrit peu de temps après que son auteur, Georges Valois, ex-anarchiste et ex-monarchiste d’Action française, ait fondé Le Faisceau qui fut la première organisation fasciste française.

À sa lecture, on découvre que les membres du Faisceaux se considéraient comme les seuls vrais disciples de Maurice Barrès et comme les héritiers des révolutionnaires de 1789 !

Pour l’universitaire Jean-Maurice Duval le fascisme valoisien fut un « fascisme météore », un « fascisme de laboratoire », un « fascisme de gauche », un « fascisme que l’on pourrait dire utopique », comparable à certaines expériences contemporaines des pays du tiers-monde « où des gouvernements, souvent militaires, hypernationalistes, anti-ploutocratiques (...), à volonté sociale, socialisante ou même socialiste, correspondent assez bien à la définition très large que Valois donne du fascisme : nationalisme et socialisme. »

Bien que publié il y a plus de quatre-vingt-dix ans, ce livre reste de ce fait, pour une grande partie de ses thèses, d’une étonnante actualité et sa lecture passionnera tant les chercheurs que les militants.

 
Old April 3rd, 2019 #23
alex revision
Senior Member
 
alex revision's Avatar
 
Join Date: Mar 2008
Posts: 16,349
alex revision
Default

Combat pour Berlin

Joseph Goebbels

L’histoire du NSDAP au nord du Main ne commence qu’après son effondrement de 1923. Mais, dès ce moment, le national-socialisme se voit également adopte en Allemagne du Nord, avec toute la véhémence de la ténacité et de la discipline prussiennes.

Table des matières :

CHAPITRE PREMIER: ARRIVEE DANS LA CAPITALE

CHAPITRE II: LE MOUVEMENT A BERLIN

CHAPITRE III: MALGRE LA TERREUR

CHAPITRE IV: LE SA INCONNU

CHAPITRE V: SANGLANT ESSOR

CHAPITRE VI: L’INTERDICTION

CHAPITRE VII: BRIMADES POLICIERES

CHAPITRE VIII: DER ANGRIFF

CHAPITRE IX: LES FIDELES ET LES LACHES

CHAPITRE X: NUREMBERG 1927

CHAPITRE XI: LA CRISE SURMONTEE

CHAPITRE XII: INTERDIT... PAS MORT

250 p.

stock très limité

https://www.akribeia.fr/national-soc...ur-berlin.html


Le Mythe du XXe siècle

Alfred Rosenberg


562 p.

stock limité

https://www.akribeia.fr/national-soc...xe-siecle.html


Dites la vérité et vous humilierez le diable

Gerard Menuhin

Une bombe ! Écrit par le fils du grand violoniste juif Yehudi Menuhin, ce livre et son auteur ont subi les foudres de la communauté qui s’y voyait décrite. Un juif révisionniste ? Oui, et son analyse nous révèle bien des choses... Cette traduction française a failli ne pas exister, procurez-vous vite ce document exceptionnel tant que c’est encore possible !

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi le monde ne s’apaiserait jamais ? Pourquoi vos parents, vos grands-parents ou vos arrière-grands-parents ont dû mourir dans des guerres qui n’auraient jamais dû se produire en premier lieu ? Eh bien, ce livre apporte la réponse...

540 p.

stock limité

https://www.akribeia.fr/juifs-divers...le-diable.html

Qu'est-ce que le national-collectivisme?

Pierre Clémenti

Fils d’un facteur corse mort pour la France en 1915, François-Antoine Clémenti dit Pierre Clémenti naît à Paris le 28 mai 1910. Il sera tout d’abord ouvrier métallurgiste, puis modeste employé de banque avant de devenir journaliste au sein du journal La République.

D’abord sensible aux idées de gauche, c’est à la suite des événements du 6 mai 1934 qu’il créé le Parti Français national-communiste avec l’aide de Maurice Maurer et Mathieu Degeilh, ainsi qu’un journal Le Pays libre qui paraîtra de 1936 à 1937.

En 1939 après la diffusion d’un tract intitulé La guerre ? Pourquoi ? il est arrêté pour « pacifisme » et « propagande antisémite », et purge une peine de 92 jours de prison, ce qui ne l’empêchera pas de prendre part à l’héroïque défense de la Loire en juin 1940 alors que le maréchal Pétain appelle à l’armistice. Il recevra d’ailleurs une citation. Mais contrairement aux nationaux-bolchéviques allemands (pour la plupart), Clémenti ne choisira pas la résistance…

À la suite de la défaite française, il rebaptise son mouvement Parti français national-collectiviste, le terme communiste ne convenant pas à l’occupant. Au sujet de la capitulation il déclare « ce n’est pas la France qui a été battue, mais la bande de salauds, de juifs et de capitalistes qui la dirigeaient ». Il se rapproche alors des Gardes françaises et du Jeune front » dirigé par Robert Hersant. Il sera en outre, via son ami Éric Labat, l’un des premiers chefs de mouvement à prendre contact avec Otto Abetz, ambassadeur allemand à Paris.

Il relance, en février 1941, Le Pays libre qui sera l’organe du parti jusqu’en octobre, puis un hebdomadaire de combat politique et social. À partir de mai 1942 Le Pays libre est édité à Lyon et redevient jusqu’en décembre l’organe du PFNC, puis celui des ouvriers patriotes et révolutionnaires en août 1943. La publication cessera définitivement le 13 août 1944.

Pierre Clémenti sera l’un des fondateurs de la Légion des volontaires français – il est membre du comité central à l’instar de Déat ou Doriot – en juillet 1941 et s’engage l’année suivante au mois de juin aux côtés d’Éric Labat, pour arriver sur le front en décembre. Il participe ainsi à la fin de l’opération Barbarossa en Pologne, et continuera de combattre jusqu’en 1943 sur le front de l’Est (compagnie d’état-major du 1er bataillon ou 2e section de la 1e compagnie à Denisowitschi) avec le grade d’aspirant. Il sera rapatrié sanitaire en 1943.

Après la chute du troisième Reich, il se réfugie en Allemagne puis en Italie et est condamné à mort par contumace le 29 juillet 1948. Il se constitue prisonnier en janvier 1953 mais bénéficiera d’une amnistie. Il n’abandonne pas pour autant son activité politique et publie en 1954 La Troisième paix, texte rédigé au lendemain de sa condamnation appelant à une réconciliation entre les anciens collaborateurs et les résistants de droite contre le communisme.

Enfin, il rejoindra le Nouvel Ordre européen, puis Ordre Nouveau avant de s’éteindre à Paris le 16 avril 1982.

68 p.

 
Old May 20th, 2019 #24
alex revision
Senior Member
 
alex revision's Avatar
 
Join Date: Mar 2008
Posts: 16,349
alex revision
Default

Écrits révisionnistes (2016-2018) - tome IX

Robert Faurisson

Au sommaire : Apologies de meurtre chez Pascal Ory et Pierre Assouline. – Bradley Smith (1930-2016). – Serge Klarsfeld contre les outrances de son propre camp. – Martin Gray, marchand de faux en tous genres, est mort. – Lire et faire lire Morvan Duhamel ! – Élie Wiesel est mort. – F. Töben et R. Faurisson à propos de Fritz Berg. – Mémoire en défense contre ceux qui persistent à m’accuser de falsifier l’histoire… – Dieudonné renoue avec les chambres à gaz. – Honte à Raphaël Enthoven ! Honneur à Vincent Reynouard ! – Bruno Gollnisch pour l’abrogation de la loi Gayssot. – Marine Le Pen entre en campagne contre le révisionnisme. – Une vocation révisionniste. – Naïf bidouillage holocaustique. – Mon procès contre Ariane Chemin. – Texte du stupéfiant jugement rendu le 6 juin 2017 à mon encontre. – Sosotte Zigounette. – Un hommage à Ernst Zündel. – Max Gallo, le complice du faussaire Martin Gray, est mort. – L’extraordinaire aventure d’Ernst Zündel. – L’inéluctable victoire finale du révisionnisme. – La guillotine sèche de la République française. – Gerd Honsik. – Dix-neuvième anniversaire d’un crime caché. – Jean Bricmont à nouveau sur la censure. – Une quenelle d’or. – Le rapport de René Fabre sur la supposée « chambre à gaz » du Struthof. – Des nouvelles de Wolfgang Fröhlich. – Et bien d’autres textes.

https://www.akribeia.fr/histoire-cri...8-tome-ix.html


Le Mythe de l'extermination des Tsiganes

Carlo Mattogno

À en croire certains historiens, des centaines de milliers de Tsiganes auraient été exterminés sous le régime national-socialiste, en particulier à Auschwitz-Birkenau. Le révisionniste italien Carlo Mattogno examine dans le présent ouvrage la genèse et la finalité de la déportation des Tsiganes dans ce camp pour vérifier si, effectivement, ils furent envoyés en ce lieu pour être exterminés. Dans une seconde partie, Mattogno traite des « expériences » médicales que le médecin Josef Mengele auraient pratiquées sur les jumeaux au camp tsigane de Birkenau. En réalité, aucun document ne confirme les crimes supposés du Dr Mengele. Aucun document n’atteste que Mengele tua ou fit tuer un seul enfant. Le témoin central et unique de l’accusation n’est autre que Miklós Nyiszli, un affabulateur à l’imagination fertile. "Le Mythe de l’extermination des Tsiganes" est une nouvelle pierre apportée à l’édification d’une histoire vraie de la Seconde Guerre mondiale.


Au sommaire : Robert Faurisson : Mon révisionnisme littéraire (transcription du CD). – Germar Rudolf : Josef Mengele, la création d’un mythe. – R. Faurisson : Les autorités du IIIe Reich punissaient les crimes ou délits commis contre les juifs. – Andrea Carancini : Hommage à Fred Leuchter, présumé fanfaron et véritable ingénieur. – Jared Taylor : Les us et coutumes des nôtres – La diversité détruit la confiance – L’altruisme pathologique – La vérité sur Tuskegee – La folie d’envoyer les femmes au combat – Pourquoi je déteste le Super Bowl. – Philippe Baillet : À propos du racialisme incomplet de Jared Taylor. – Christophe Dolbeau : Weimar 1941-1942 : la Société européenne des écrivains. – Éric Delcroix : L’imbécile et le savant. Petite chronique post-mortem de la liberté de recherche, de pensée et de conscience en France.

https://www.akribeia.fr/histoire-cri...ou-vol-25.html


Devenir

Journal de combat de la communauté européenne, février 1944-juillet 1944

Cinq numéros en fac-similé. Avec les signatures de Joseph Darnand, Franz Riedweg, Philippe Merlin, Thorwald Knudsen, Jean Balestre, Marc Augier, Lucien Rebatet, Maurice-Ivan Sicard, Sepp Strobach, etc. Grand format.

 
Old June 6th, 2019 #25
alex revision
Senior Member
 
alex revision's Avatar
 
Join Date: Mar 2008
Posts: 16,349
alex revision
Default

Le Führer dans l’intimité (1925-1945)

(Le Führer et son image, tome 3)

Bernard Plouvier


S’il fallait en croire divers auteurs inspirés par la haine ou perdus dans les nuées psychanalytiques, Adolf Hitler serait un monstre, passé d’une liaison incestueuse avec sa maman à une intense sexualité de type sadomasochiste – à forte tonalité stercorale, ce qui renseigne a contrario sur les fantasmes des littérateurs –, sans oublier, bien sûr, d’insister sur sa cruauté pour les animaux, humains ou non.

Manifestement, ces poètes de l’écriture, nouveaux Homère de l’ordure, confondent la famille Hitler avec la si pittoresque famille Freud. Pour un public à la fois plus soucieux de réalité historique et moins typé, l’on propose des images qui ont le mérite de l’authenticité.

Elles révèlent un homme simple, plus souriant qu’on ne l’a prétendu, cherchant quelques moments de détente auprès d’amis ni snobs ni sophistiqués, ou se déridant au contact de ses compatriotes, voire de visiteurs étrangers. Certes, ce charmeur autrichien aimait conter fleurette aux jeunes et jolies femmes, mais on ne lui a connu que deux amours. L’un fut passionné, mais interdit par les lois de la génétique. L’autre fut empreint de tendresse et la jeune femme qui choisit de partager son destin en fut récompensée par un mariage in extremis. Rien de vulgaire ni même de scandaleux en tout cela. On comprend que les zélés serviteurs de la haine se soient mis à broder, pour compenser une réalité fort prosaïque.

 
Reply

Share


Thread
Display Modes


All times are GMT -5. The time now is 06:05 PM.
Page generated in 0.09240 seconds.