Vanguard News Network
VNN Media
VNN Digital Library
VNN Reader Mail
VNN Broadcasts

Old May 24th, 2019 #1
alex revision
Senior Member
 
alex revision's Avatar
 
Join Date: Mar 2008
Posts: 16,335
alex revision
Exclamation L’avocate Sylvia Stolz incarcérée en Allemagne

L’avocate Sylvia Stolz incarcérée en Allemagne

Dans la matinée du 23 mai 2019, Sylvia Stolz a été arrêtée à son domicile par la police de la République fédérale d’Allemagne suite à un jugement définitif et exécutoire du 15 février 2018.

L’ancienne avocate d’Ernst Zündel doit purger une peine de prison de 18 mois ferme après avoir épuisé les procédures d’appel et un recours devant le Tribunal constitutionnel fédéral (Bundesverfassungsgericht, abrégé en BVerfG) de Karlsruhe.

Sylvia Stolz avait donné une conférence devant 2000 personnes le 24 novembre 2012 à Coire (Suisse) lors de la 8e conférence internationale de la Coalition anti-censure (AZK) sur le thème « Interdiction de la parole, interdiction de la défense, réalité de la liberté d'expression ».

Dans son exposé, Sylvia Stolz avait affirmé notamment que l’Holocauste n’a jamais été prouvé devant un tribunal selon les critères juridiques reconnus comme tels par les Etats de droit. Lors de son allocution, Sylvia Stolz avait également démontré que les expertises relatives aux scènes de crime, les méthodes d’exécution des victimes, le nombre de morts, le cadre chronologique des événements, les auteurs des faits, les cadavres ou les indices de meurtres n’ont jamais été démontrés selon ces mêmes critères.

Selon Sylvia Stolz, les témoignages, documents et autres éléments probatoires sont absents du dossier de l’accusation. Il n’y aurait également aucune preuve de la volonté des « nazis » d’exterminer tout ou partie du peuple juif. Des preuves de planification et les ordres relatifs à ces actions n’auraient jamais non plus été présentés devant un tribunal. L’avocate, pour sa critique juridique a fait l’objet d’une plainte pénale en Suisse pour « négation de l’Holocauste » qui a été transmise à la justice allemande.

Sylvia Stolz a été condamnée en première instance par le Tribunal de Munich II le 25 février 2015 pour « déni de l'Holocauste » a un an et six mois d'emprisonnement sans sursis. En outre, le jugement avait relevé que Sylvia Stolz avait déjà fait l’objet d’une condamnation pour les mêmes motifs en 2008.

Source : https://endederluege.blog/2019/05/23...esinnungshaft/

BOCAGE-INFO - Dépêche No 112/2019
 
Reply

Share


Thread
Display Modes


All times are GMT -5. The time now is 10:56 AM.
Page generated in 0.08301 seconds.